Octobre Rose : autopalpation et prévention contre le cancer du sein

Oct 1, 2022 | À la Une, Actualités

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France et représente la première cause de décès par cancer chez la femme.
Il fait l’objet d’un programme national de dépistage organisé afin d’être détecté précocement et d’en réduire la mortalité.

« Parce que le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10 lorsqu’il est diagnostiqué tôt, il est primordial, même sans symptômes, de consulter régulièrement son gynécologue et de suivre les recommandations du dépistage organisé. »

Lucile de MÊME – Mieux vivre le cancer au quotidien

Chiffres clés du cancer du sein

  • 1re cause de décès par cancer chez la femme,
  • 1 sur femme sur 8, environ, développe un cancer du sein,
  • 75 % des cas se déclarent après 50 ans,
  • 9 femme sur 10 guérissent s’il est dépisté tôt,
  • 1% des cancers du sein sont masculins.

En France, le cancer le plus fréquent chez la femme

Le cancer du sein représente un tiers de l’ensemble des nouveaux cas de cancer chez la femme et la première cause de décès par cancer.
La mortalité (taux standardisé) est en baisse depuis les années 1990 alors que l’incidence (taux standardisé) est en augmentation.
Toutefois, cette évolution de l’incidence n’a pas été régulière. La survie des personnes atteintes d’un cancer du sein s’est améliorée au cours du temps.

Le cancer du sein se guérit plutôt bien s’il est pris en charge à temps. Afin de continuer à lutter contre cette maladie, voici quelques chiffres et conseils de prévention.

Différents facteurs de risque identifiés

  • L’âge,
  • La prédisposition génétique,
  • Un antécédent personnel de pathologie mammaire,
  • Un antécédent personnel d’irradiation thoracique médicale à forte dose.

D’autres facteurs de risque sont suspectés dépendant des expositions hormonales endogènes : âge à la puberté, nombre d’enfants, âge à la première grossesse, allaitement, surpoids/obésité et exogènes (traitement hormonal de la ménopause).

Le dépistage organisé : un rendez-vous à ne pas manquer

Le cancer du sein peut être découvert à un stade précoce grâce à un dépistage par mammographie. Un programme de dépistage organisé est proposé en France à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans. L’incidence de ce cancer est par conséquent influencée par l’évolution des pratiques de dépistage.

Parmi les facteurs de risque connus du cancer du sein, des facteurs modifiables ayant trait au mode de vie ont été identifiés, notamment la consommation d’alcool et le tabagisme

Dans ce contexte, les enjeux de Santé publique France sont :

  • De participer à la surveillance épidémiologique du cancer du sein,
  • D’évaluer la performance du programme national de dépistage organisé du cancer du sein,
  • D’évaluer l’impact du dépistage sur la mortalité et la morbidité du cancer du sein,
  • De promouvoir la lutte contre les facteurs de risque évitables.

L’autopalpation : le premier réflexe à adopter

Afin de vous aider dans ce geste essentiel, Lucile de MÊME présente dans un article du blog l’autopalpation comme le 1er réflexe à adopter.
Vous y trouverez les bons réflexes : quand, comment, … ainsi que le kit d’autopalpation à télécharger pour le consulter et l’imprimer dès que vous le souhaitez.

Ressources en ligne

Retrouvez des informations lié à cet article

Ligue contre le cancer : octobre-rose.ligue-cancer.net
MÊME : Octobre rose, autopalpation et prévention
Santé publique France : Cancer du sein

Samu

15

Sapeurs-pompiers

18

Police secours

17

Appel d'urgence européen

112